Enterrement combien de temps après le décès ?

Le lieu de l'enterrement n'est pas librement choisi par la famille mais déterminé en fonction de certain critère

Après le décès commence le recueillement puis vient le deuil, entre les deux il faut pour les proches, à la fois s’occuper des démarches administratives nécessaires pour prévenir les organismes privés et publics en relation avec le défunt et à la fois se charger de l’organisation des obsèques. Nombreuses sont les personnes qui ont tout prévu avant leur mort pour éviter à leurs proches d’être préoccupées par l’enterrement, pourtant la date des funérailles ne peut pas (bien entendu)  être anticipée. Alors comment déterminent-t-ont la date des obsèques après un décès ?

Le délai minimum et maximum pour procéder à l’inhumation du défunt

La loi impose à la famille une période minimum et maximum pour procéder à l’inhumation du défunt, soit :

  • 24 heures après le décès de la personne au plus tôt.
  • 6 jours ouvrables au plus tard.
  • En cas de décès à l’étranger l’inhumation peut avoir lieu jusqu’à 6 jours après l’entrée du corps sur le territoire Français.

Cette durée limite est nécessaire afin de préparer les funérailles selon la volonté du disparu et de ses proches, elle laisse le temps de prévenir famille, amis et entourage du lieu, de la date et de l’heure de l’enterrement.

Les circonstances particulières pouvant entraîner l’allongement des délais d’inhumation

Seul le préfet du département ou doit avoir lieu l’inhumation peut, par dérogation décider d’allonger le temps nécessaire pour réaliser l’enterrement, lorsque des circonstances particulières le justifient et qu’une enquête doit déterminer les circonstances de la mort grâce à l’autopsie du corps. A savoir :

  • En cas de suicide
  • En cas d’accident
  • En cas de mort subite inattendue

Comment choisit-on la date et de l’heure de l’inhumation ?

Lorsqu’une personne décède c’est la société de pompes funèbre choisit par la famille qui se charge de toutes (ou partie) des formalités nécessaires à l’organisation de la cérémonie. L’entreprise fera donc le lien entre la paroisse et la famille pour convenir ensemble de la date et de l’heure de l’enterrement . Le calendrier de l’inhumation dépend en partie de la disponibilité des communes à accueillir la cérémonie. On ne décide pas à  l’avance que l’enterrement ait lieu  à telle ou telle date, le matin ou l’après-midi, on choisit en fonction des possibilités proposée.

Ou aura lieu l’enterrement ?

Le lieu de l’enterrement n’est pas librement choisi par la famille mais déterminé en fonction de certain critère :

  • De la commune ou habitait le défunt
  • De la commune ou le défunt est mort
  • Ou du lieu de l’emplacement du caveau familial

Dans tous les cas l’inhumation nécessite l’autorisation du maire de la commune qui peut ( très exceptionnellement) refusé la mise en terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.