Arrêter de fumer le cannabis comment y parvenir ?

Fumer du cannabis, un geste totalement interdit en France , et pourtant, la consommation de ce produit stupéfiant est de plus en plus banale . Au même titre que l’alcool , à petite dose, fumer de temps en temps peu être festif et sans danger. Pourtant si cette substance est illégale c’est qu’elle créer une dépendance nocive à plus ou moins long terme et détruit donc de nombreuse vies . Si vous êtes dépendant au cannabis et que vous pensez à tout stopper , vous faites déjà un pas en avant . Voici nos conseil pour arrêter de fumer du cannabis.


Quels sont les effets néfastes du cannabis sur l’organisme ?

Trouble de la mémoire , schizophrénie ou paranoïa, risque accrus de cancer des poumons sont autant d’effet indésirable et de danger potentiels liés à la consommation de cannabis ou de haschisch . La consommation de weed à plusieurs effet dévastateur à long terme :

  • Risque d’aggravation des trouble psychiques chez certains individus créant une anxiété décuplé ou un état dépressif
  • Sensation de fatigue régulière
  • Perte notable de la mémoire

Les autres problèmes liés à l’usage du cannabis

  • Isolement social lié au sentiment d’abandon et d’incompréhension des proches
  • Problème financier , le coût des paquets de cigarettes, s’ajoute au coût du produit,  interdit donc cher
  • Décrochage scolaire ou professionnel du à la baisse de concentration que provoque une consommation massive
  • Baisse de motivation dans tout les actes du quotidien

Vous le comprendrez certainement si ces symptômes commence à faire leur apparition chez vous , il n’est pas trop tard pour revenir en arrière.


Les différentes méthode pour arrêter seul de fumer de l’herbe ou de la résine de cannabis

  1.  La meilleure méthode , la motivation et l’envie véritable d’en finir avec cette drogue 
    Les effets d’une consommation abusive de cannabis, transpire chez vous, et plus moyens de reconnaître celui que vous étiez avant , drôle, sociable, travailleur . L’envie de changer de cap dépasse l’envie de fumer un petit joint , bravo ! Vous êtes déjà dans la bonne direction. Votre motivation est l’unique porte de sortie. Comme pour traiter toute forme d’addiction, la volonté du fumeur est l’élément clé . Lorsque vous serez certains de vouloir en finir vous pourrez passer à la deuxième étape.
  2. Deuxième conseil, cesser de se fournir en coupant les ponts avec votre dealer ou avec les connaissances qui fument aussi 
    L’environnement social est un paramètre important pour réussir à arrêter de fumer, si vous pensez que votre entourage a des effets négatif sur la vie que vous menez n’hésitez pas à rompre les liens qui vous unissent. Supprimer tous ces mauvais contacts de votre téléphone, ou des réseaux sociaux, partez à la rencontre d’autre personnes intéressante qui sauront elles vous faire rigoler sans fumer.  Parfois , l’amour peut également changer votre comportement par rapport à votre consommation de drogue douce. Même si vous pensez qu’elles on tort écouter les personnes à qui vous tenez vraiment et ne vous préoccupez pas du reste.
  3. Troisième conseil, multiplier les activités pour ne pas sombrer dans l’ennui
    La plupart des personnes qui commencent à fumer, le font dans le but de trouver une porte de sortie à l’ennui qui les ronges. L’euphorie que provoque la prise de THC permet de s’évader d’un quotidien devenu banal . Faites vous violence ! Il y a tellement de choses à faire dehors ! Courir , sortir faire les magasins, aller au cinéma sont autant d’activités plaisantes qui peuvent parfois se transformer en passion . Remplacer son addiction par les choses utiles que vous aimerez faire forgera votre confiance en vous et votre volonté de ne plus toucher aux drogues de substitution.
  4. Retrouver une vie saine en modifiant son régime alimentaire et en retrouvant un bon rythme de vie
    L’état de fatigue joue un grand rôle sur votre envie de fumer un petit bédo, un trop plein de stress , des journées à rallonge donnes forcement envie de se détendre de manière immédiate. Soyez intelligent ! Anticipez et limitez votre épuisement ! Commencer par bien manger à un rythme régulier matin,  midi et soir limitera vos faiblesses physique. Régler sa journée, en se couchant tôt le soir et en se réveillant à des heures régulière le matin vous permettra de retrouver un rythme de vie que vous aviez laissé de coté.

Arrêter de fumer c’est aussi savoir faire face au manque et combattre les effets du sevrage

Même avec la meilleure volonté du monde, il est parfois difficile de décrocher. Quand le mental dit oui , le physique le rattrape .   Le moment ou l’état de manque relatif à l’arrêt de la prise d’herbe apparaît s’appel le sevrage. C’est une étape difficile à franchir, car le corps et surtout le cerveau ne comprennent pas l’arrêt brutale d’un produit hautement addictif. Cependant, toutes les personnes ayant arrêtés de fumer ne sont pas égales entre elle par rapport au sevrage. Certains ne ressentirons aucuns manque et s’arrêterons facilement de consommer. D’autre en revanche dans les cas les plus extrême auront besoin de l’aide d’un spécialiste des addictions,  qui devras prescrire des produits de substitution sur une période plus ou moins longue. Quelque soit votre cas, ne faites pas face à l’état de manque seul, faites vous aidez si vous sentez une envie de replonger.


Conclusion

Il est tout à fait possible d’arrêter seul de fumer le cannabis, tout est question de volonté et d’entourage. Sachez cependant que vous n’avez pas le droit à la récidive sous peine de voir vos efforts disparaître alors que vous aviez gagné votre combat contre la dépendance. Si malgré tout nos conseils vous ne parvenez pas à décrocher, parlez en et faites vous aider par un médecin ( il n’y a aucunes honte à vouloir le meilleur pour vous même , et personne ne vous jugeras rassurez vous) .


Lien et numéro pour vous faire aider à stopper le cannabis

Rejoins-moi dans cette aventure !

Inscris toi à la Newsletter pour recevoir tous mes conseils par mail.

Merci pour la souscription.

Quelque chose n'a pas fonctionné.

Laisser un commentaire