Comment se débarrasser rapidement des maux de ventre – La solution définitive

Maux de ventre

Avez-vous déjà fait l’expérience de maux de ventre, qui deviennent encore pires lorsque vous bougez ? Ou peut-être même une simple gêne sur le côté gauche en bas de votre abdomen ?

Chercher des solutions pour se débarrasser des maux de ventre peut être un vrai challenge – et pour ne rien arranger, les maux de ventre surviennent souvent dans les pires moments, au milieu d’une réunion importante ou d’un rendez-vous. Les maux de ventre n’ont pas de limites.

Comment se débarrasser de vos gazs ?

  • Méthode 1 : préparez-vous un thé bien chaud à base d’herbes naturelles, comme le gingembre, le persil, l’ail ou le pissenlit
  • Méthode 2 : bougez ! Vous irez mieux grâce à une activité physique (modérée ou intense)
  • Méthode 3 : utilisez des traitements certifiés, comme le Gasalia ou le Simethicone pour faire passer vos gazs
  • Méthode 4 : utilisez du charbon actif (par voie orale uniquement) pour réduire les toxines présentes dans votre appareil gastrointestinal
  • Méthode 5 : mélangez du bicarbonate de soude avec de l’eau tiède et buvez. Le bicarbonate de soude agit comme un antiacide et neutralise les acides de l’estomac
  • Méthode 6 : consommez beaucoup d’aliments contenant des probiotiques, comme le yaourt
  • Méthode 7 : ajoutez une portion de citrouille à votre repas
  • Méthode 8 : buvez 4 x 30 cl de vinaigre de cidre
  • Méthode 9 : allez aux toilettes. Parfois, c’est la solution la plus simple pour se débarrasser de gazs gênants

Pourquoi et comment avons-nous des gazs ?

Il existe deux raisons qui expliquent pourquoi les gens ont des gazs :

  • Quand les gens mangent ou boivent trop vite, fument, portent des dentiers pas assez ajustés ou mâchent du chewing-gum, des gazs peuvent apparaître à l’intérieur du système digestif. On appelle ça l’absorption d’air ou l’aérophagie. Une autre raison qui pourrait expliquer l’absorption d’air excessive peut être l’anxiété ou la prise de boissons gazeuses.
  • Quand certains hydrates de carbone, comme les fibres, le sucre ou l’amidon, ne parviennent pas à être digérés dans l’intestin grêle, ils arrivent dans le gros intestin où ils sont finalement détruits. A cause de ce processus, les gazs comme le dioxyde de carbone, l’hydrogène et le méthane sont produits et ainsi relâchés via le rectum (c’est ce qu’on appelle les prouts).

Le gaz peut s’exprimer sous forme de rot ou de flatulences. Cependant, si le gaz ne parvient pas à sortir de ces manières, il peut être accumulé avec d’autres gazs dans l’estomac et les intestins, ce qui peut faire gonfler le ventre et être suivi de douleurs abdominales ou de maux de ventre.

Les symptômes

Bien que nous ne sachions pas vraiment quand les maux de ventre vont se déclarer, il existe différents moyens de les détecter.

Connaître ces symptômes est primordial, car cela vous aidera à décider de ce qu’il faut faire une fois le mal de ventre ou les gazs apparus.

  1. Ballonnements, gonflements – Un symptôme Classique des maux de ventre et des gazs est la sensation que votre abdomen est plus gros que d’habitude, avec la sensation d’être « trop plein, rempli ».
  2. La présence de distension abdominale ou de gonflements abdominaux – Avec ce symptôme, vous pensez avec raison que votre estomac est plus large que d’habitude. Ce n’est pas juste une impression, c’est réel.
  3. Des douleurs abdominales et un inconfort– Les gazs sont généralement accumulés du côté gauche du colon. C’est pour cette raison que, si vous souffrez de gazs, vous avez en général mal de ce côté-là. Cependant, la douleur peut aussi parfois venir d’ailleurs et peut changer d’endroits. Enfin, la douleur peut différer, de légère à très intense.
  4. Sensation d’estomac noué – Ce sentiment peut aussi être connu comme les “papillons dans le ventre”. Ce sont des termes qui sont utilisés pour décrire l’inconfort intestinal. Quand vous faites face à des gazs, vous avez l’impression que votre estomac est noué, que l’on fait des nœuds avec.
  5. Flatulences excessives – Les flatulences excessives interviennent quand vous avez trop de gaz dans votre estomac ou dans vos intestins, et qu’ils se dirigent vers votre anus. Aussi connu sous le terme « péter », les flatulences n’ont pas d’odeur en général. Pourtant, il arrive parfois que certains pets soient accompagnés d’odeurs fétides. Les flatulences ne sont pas des problèmes, sauf quand elles interviennent à répétition, ou trop souvent (c’est là un symptôme clé). Les flatulences peuvent aussi être l’expression de maladies plus sérieuses si elles sont accompagnées des symptômes suivants :
    • Diarrhée
    • Constipation
    • Sang dans les selles
    • Nausées
    • Fièvre
    • Frissons
    • Vomissements
  1. Rejets excessifs – Plus connus sous le nom de “rots”, les rejets sont un autre moyen de sortir les gazs, mais cette fois via la bouche.

Les rots sont produits dans le but de réduire les gonflements de l’estomac.

Il est très important de savoir roter, dans la mesure où l’incapacité de roter va mener à une accumulation de gaz dans l’estomac. Cependant, les rots excessifs vous indiquent qu’il y a trop de gaz dans votre estomac ou vos intestins, et que le corps tente de l’éliminer.

Il est très important de noter que le degré d’intensité et les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre, selon la quantité de gaz présente dans le corps. Il n’y a pas de symptômes types et prédéfinis pour tous, mais ceux que nous venons d’évoquer font partie des symptômes les plus courants.

Comment se débarrasser des douleurs abdominales et des gazs grâce aux remèdes naturels

La plupart du temps, je trouve des remèdes rapides grâce à des médicaments vendus sans ordonnances, puisque les douleurs sont souvent tolérables. Mais il existe des cas particuliers où les douleurs sont si intenses qu’elles appellent à une action rapidement. Certains remèdes sont alors intéressants, comme le Gasalia. Mais vous souhaitez peut-être tester quelque chose qui ne sort pas d’une pharmacie, c’est pourquoi j’ai écrit cette section.

Entre les recettes maisons et les médicaments sans ordonnances, il existe beaucoup d’options pour vous soulager le plus vite possible des douleurs abdominales et des gazs.

Les herbes

C’est l’un des remèdes maisons les plus connus et efficaces. Certains croient peut-être que les herbes servent uniquement à ajouter du goût à un plat, pourtant elles disposent de bien plus d’avantages.

Que vous les mâchiez ou en fassiez un thé, une infusion, les herbes sont un bon remède pour soulager vos gazs. Des diététiciens ont prouvé qu’un grand nombre d’herbes appartiennent à la famille “carminative” : elles expulsent les gazs.

Infusion de racine de Pissenlit – Boisson Détox – Améliore la Digestion – 6,23 euros

Une des herbes carminatives les plus connues pour soulager les gazs est le gingembre – des études ont prouvé que le gingembre aidait à la digestion et permettaient aux gazs de se déplacer plus facilement, évitant ainsi les rots et l’inconfort.

D’autres herbes qui appartiennent aussi à la famille carminative peuvent aider à soulager les gazs : la camomille, l’aneth, le basilic, la noix de muscade, l’ail, le fenouil, le carvi, la cannelle, l’origan, la menthe poivrée, la menthe verte, le persil, la gaulthérie, le cumin et le pissenlit.

Même si des sachets de thés composés de ces herbes vous aideront à vous soulager, c’est mieux si vous possédez des paquets frais de chacune de ces gerbes pour en maximiser les effets.

Le fenouil est le moyen le plus rapide d’éliminer des gazs, cela ne prend que 10 à 15 minutes.

Faites bouillir de l’eau avec du gingembre et buvez-le comme un thé peut aussi être une autre manière d’utiliser ces herbes. Vous pouvez aussi sucer un gingembre pelé ou une autre herbe, tout simplement.

Vous pouvez aussi mélanger les herbes, comme le persil, l’ail ou le pissenlit avec votre nourriture ou le plat que vous êtes sur le point de manger (puisqu’elles peuvent aussi relever un plat).

En dehors du fait que c’est très simple, ce remède est à votre portée puisque vous n’avez qu’à fouiller dans votre étagère à épices ou votre frigo (la plupart des gens possèdent ces herbes chez eux). C’est donc aussi économique ! Gardez toujours des herbes rangées chez vous en cas de douleurs intestinales.

Allez aux toilettes

Si vous sentez que vous avez envie d’aller aux toilettes – par pitié, n’hésitez pas et allez-y ! C’est l’une des meilleures techniques pour se débarrasser des gazs.

Ne vous retenez pas, ou bien le moins possible (cela rend les choses pires). Vous retenir ne fera qu’aggraver votre douleur abdominale, vous donnera des frissons et pourra même vous faire sentir nauséeux. Donc, si vous êtes à proximité de toilettes publics, allez-y immédiatement.

Etre capable de libérer vos selles vous permettra de faire bouger les muscles de votre gros intestin – grâce à ça, vous permettra aux gazs de trouver le chemin de la sortie.

En plus de ça, aller aux toilettes vous videra le rectum, comme nous le savons tous.

L’excrétion de matières fécales accumulées vous libérera et libérera le passage, et permettra aux gazs bloqués de sortir de votre corps.

Cette méthode est l’une des plus rapides pour évacuer naturellement les gazs et libérer le passage pour qu’ils puissent sortir.

Cependant, les douleurs liées à des gazs excessifs nécessitent parfois plus qu’un passage aux toilettes – souvent deux pour qu’ils soient tous éliminés. Après avoir expulsé vos selles, ne quittez pas tout de suite les toilettes : il reste peut-être encore quelques gazs à éliminer.

Il est important d’écouter votre corps et votre estomac avant de quitter les toilettes, sinon vous risquez d’y retourner encore et encore.

Il arrive que certaines personnes reportent leur passage aux toilettes parce qu’ils ne sont pas à l’aise à l’idée d’y aller, dans les toilettes publiques ou quand ils ne sont pas chez eux par exemple. Mais si vous souffrez de maux importants, n’oubliez pas d’en faire votre priorité et d’y aller dès que possible.

Faites une activité physique

Ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est qu’exercer une activité physique peut aider le système digestif à se réguler. Les gens qui font du sport régulièrement expliquent que leurs passages aux toilettes deviennent aussi réguliers.

Si vous souffrez de maux ou de gazs importants, vous pouvez tenter l’activité physique pour soulager votre douleur. Des exercices simples et physiques, comme par exemple la marche, sont suffisants. Marcher aidera vos muscles intestinaux à se relâcher et donc aux gazs de se frayer un chemin.

Marcher est sans doute l’activité physique la plus facile pour se débarrasser des gazs, mais ce n’est parfois pas suffisant. Vous pouvez alors choisir une option qui est le yoga. Il existe de nombreuses positions de yoga qui sont reconnues pour soulager les gazs et les aider à trouver un passage dans le système intestinal. Le yoga aide à soulager les douleurs et la pression abdominales, et permet aux gazs coincés de se débloquer et d’être évacués.

Les positions de yoga qui permettent de libérer les gazs sont :

  • Posture du chas de l’aiguille
  • Posture du cobra
  • Posture de l’épaule
  • Posture de la colonne vertébrale enroulée
  • Posture de la colonne vertébrale allongée
  • Posture de la respiration
  • Posture de l’enfant
  • Posture du chat et de la vache
  • Posture pour soulager les gazs

Bien sûr ce ne sont que quelques exemples, il existe d’autres positions. Il existe comme vous l’avez lu une position spéciale pour soulager les gazs. Comme le yoga a pour but de relaxer les muscles, c’est un sport parfait pour ceux qui souhaitent soulager leurs maux de ventre.

Heureusement, la plupart de ces poses sont faciles et peuvent être accomplies par des débutants. Le yoga est un bon moyen pour soulager les gazs mais doit tout de même être fait avec attention – si vous n’avez pas l’habitude, essayez les plus simples pour éviter de vous blesser.

Lâchez un pet (beurk !)

C’est une solution qui semble plus compliquée étant donné que l’on vit dans un monde où péter en public est devenu honteux et déplacé. Mais si vous avez des gazs excessifs, l’un des meilleurs moyens pour vous soulager consiste à péter ou roter – à évacuer les gazs. Si vous sentez un besoin urgent de vous soulager, faites-le ! En vous assurant quand même que vous êtes dans un endroit convenable, si possible.

Bien sûr, le corps sent s’il va évacuer le gaz ou non ; essayez de le deviner vous-même et allez dans un coin tranquille ou aux toilettes pour vérifier. Parfois les gazs n’ont pas d’odeur, ou parfois leur odeur est nauséabonde. C’est pour cela qu’il est mieux de péter quand vous êtes seul.

Parfois, péter peut s’avérer difficile si le corps n’en a pas l’envie. C’est pour cela que l’activité physique est importante pour faire bouger les gazs jusqu’à la sortie. Dans d’autres situations, votre corps peut vous piéger en vous faisant croire qu’il s’agit de gazs, alors qu’en fait vous sentez que des selles arrivent en même temps. C’est pour cela qu’il est important d’aller aux toilettes, privés ou publics, quand vous sentez un grondement dans votre ventre et que vous sentez que des gazs sont sur le point d’arriver. C’est plus prudent, surtout si vous êtes en public car personne ne veut finir avec le pantalon ruiné !

Comme les matières fécales, les gazs ne devraient jamais être retenus et remis à plus tard. Il faut les évacuer le plus vite possible, dès que vous les sentez, c’est le seul moyen pour éviter à votre corps des douleurs.

Le charbon activé

Un remède pas très traditionnel, mais pourtant réputé, c’est la prise de charbon activé. Bien qu’il ne soit pas aussi rapide que les autres remèdes, si vous connaissez le cadre et les fondements de vos maux de ventre, vous pourrez l’utiliser en prévention.

Charbon actif en poudre – 150 grammes – 10,30 euros

Le charbon activé est fait à partir des mêmes éléments que le charbon, comme que le compost, la noix de coco, le pétrole. Mais le charbon activé est fait spécialement pour être utilisé comme médicament. Pour fabriquer du charbon activé, du charbon est chauffé avec du gaz, ce qui fait des petits trous et pores dans le charbon et attrape ainsi les produits chimiques.

Le charbon activé est très connu pour sa capacité à réduire les gazs intestinaux. Il est aussi connu pour traiter les problèmes de cholestérol, le poison, la gueule de bois et les problèmes de foie.

L’utilisation de charbon activé est réputée pour une bonne raison. Quand il est pris par voie orale, il traverse le corps via le système gastrointestinal et absorbe les impuretés et les toxines. Ces toxines contiennent les gazs intestinaux et l’hydrogène sulphide – qui est la cause des odeurs nauséabondes des pets et rots.

En plus de cela, le charbon activé agit aussi sur les composantes de notre système gastrointestinal et peut aussi être utilisé comme traitement contre la diarrhée ou les selles irrégulières.

Souvent, on le trouve sous forme de capsules, comprimés ou granulés. Il doit toujours être ingéré au moins 1h30/2h avant les repas ou avant tout autre complément médical, peu importe sa forme (toujours à jeun en fait). Il faut aussi veiller à le prendre avec un grand verre d’eau.

Le charbon activé est prescrit pour être utilisé par intermittence plutôt qu’un complément quotidien. Si vos douleurs et gazs surviennent surtout le soir, il est préférable de prendre le charbon le matin. Si vos douleurs surviennent plutôt le matin, il faut prendre le charbon la nuit précédente.

Le bicarbonate de soude

Une autre bonne astuce concernant les gazs excessifs et les maux de ventre est le bicarbonate de soude – un ingrédient domestique assez commun que l’on trouve dans beaucoup de cuisine. Le bicarbonate de soude est un composant chimique connu pour régler beaucoup de problèmes, dont les problèmes de ventre.

Bicarbonate de soude de qualité alimentaire – 5,95 euros

Avec ses propriétés magiques, le bicarbonate de soude est un remède très réputé pour traiter les problèmes de gazs abdominaux et de digestion.

Le bicarbonate de soude agit comme un antiacide qui neutralise les acides de l’estomac. Quand il est mélangé à l’acide dans votre estomac, il produit un autre type de gaz qui va encourager les rots. En plus, le bicarbonate de soude, quand il est mélangé à de l’eau, relâche des antis acides qui calment l’estomac et les autres problèmes de digestion.

Si le bicarbonate de soude va réussir à soulager votre abdomen de la douleur et de l’inconfort, c’est parce qu’il réagit avec l’acide hydrochlorique de votre estomac qui produit plus de gaz (le dioxyde de carbone). Les gazs augmentent, mais cela vous provoque des rots qui servent donc à évacuer tout le gaz coincé dans votre estomac.

Il existe plusieurs “cocktails” pour ingérer du bicarbonate de soude :

  • Avec de l’eau
  • Avec du citron
  • Avec du vinaigre et de l’eau
  • Avec du citron, du sel et de l’eau
  • Avec du citron et de la menthe poivrée

Attention, il faut cependant le prendre avec précaution. Faites toujours attention à ne pas dépasser la dose d’une demi cuillère à café pour un verre d’eau, pour ne pas que la quantité devienne dangereuse pour vous et votre corps. Les enfants et les femmes enceintes doivent d’abord consulter un médecin avant de décider de prendre du bicarbonate de soude. Enfin, il ne doit jamais être pris avec des anti acides.

Les probiotiques

Pour certains cas, on recommande de manger du yaourt.

Le yaourt est un type d’aliment qui provient de bactéries fermentées du lait. Ces « bonnes » bactéries sont connues sous le nom de probiotiques, qui aident au bon équilibre intestinal et abdominal.

Avec les probiotiques, les gazs sont réduits et le système digestif est libéré de ses problèmes.

Probiotiques Avancés Physis – 19,99 euros

En général, si votre intestin contient plus de mauvaises bactéries que de bonnes, cela rend votre système digestif plus fragile et susceptible de développer des problèmes comme le gonflement, les gazs, la constipation ou la diarrhée.

Prendre des probiotiques vous aidera à vous soulager de ces problèmes, en formant des colonies qui vont temporairement rester dans votre ventre pour aider les bonnes bactéries à œuvrer. Avec ces bonnes bactéries, il y a un meilleur équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries et donc une réduction des gazs dans votre ventre et vos intestins.

Avec moins de gazs, vous aurez alors moins d’inconfort et surtout moins de douleurs.

Certains ont constaté qu’en prenant des probiotiques via du yaourt ou des boissons leur donnait des gazs – mais cela n’arrive que si la dose est inappropriée, trop grande.

De plus, ces symptômes ne durent généralement pas longtemps, puisque les gazs sont éliminés quand les bonnes bactéries font leur travail. Si une dose correcte est prise, les gazs ne devraient pas faire partie des effets secondaires (ou du moins pas longtemps).

Si ce problème persiste, il vaut quand même mieux arrêter les probiotiques, ce n’est peut-être pas fait pour vous.

La citrouille

Pour beaucoup de gens (mais pas tous), les gazs sont causes par une mauvaise absorption de la nourriture. C’est notamment le cas concernant les aliments riches en fibres. Les fibres sont difficiles à éliminer pour notre système digestif, car elles arrivent dans notre ventre en masse ou en grand volume.

Dans l’éventualité que ces aliments riches en fibres ne soient pas bien digérés et traités par les enzymes de l’intestin grêle, ils arrivent dans l’intestin tels quels et ce sont les bactérise qui sont censés les éliminer. C’est à cause de cela que les gazs sont apparaissent.

La citrouille est un fruit plutôt utile pour les personnes qui ont des problèmes de gazs, car il réduit la quantité de gazs produits. Heureusement, la citrouille peut être utilisée dans de nombreux plats au quotidien.

La citrouille peut être cuite à la vapeur, grillée, chauffée et ajoutée à votre repas et ses effets ne changeront pas pour autant.

Pour maximiser ses effets, la citrouille peut aussi être accompagnée d’autres épices qui sont bénéfiques pour soulager les maux de ventre.

Tout le monde n’est pas fan de citrouille, mais c’est pourtant l’un des moyens les plus efficace pour prévenir et soulager les douleurs liées aux gazs excessifs.

La citrouille est connue pour être un l’un des meilleurs anti-gazs du monde. Si vous souffrez de gazs excessifs, et voulez une solution rapide, une bonne soupe à la citrouille peut être la solution.

C’est encore mieux d’ajouter une portion de citrouille à vos repas chaque jour, peu importe la forme. Si vous en mangez régulièrement, vous pouvez éloigner vos problèmes de gazs pour toujours.

La chaufferette

Pour certains cas extrêmes, les douleurs deviennent si insoutenables et affaiblissantes qu’elles nous empêchent de marcher ou de rester debout, de porter des choses ou d’assurer les activités du quotidien, pour de longues périodes.

Ainsi, certains préfèrent rester au lit et prendre des antiacides ou d’autres remèdes pour soulager ces douleurs abominables.

C’est compréhensible, nous voulons tous nous débarrasser de ces douleurs aussi vite que possible. Mais il existe un autre moyen pour y parvenir.

Utiliser une chaufferette pendant une période de douleur intense peut être l’une des meilleures solutions possibles.

La chaufferette vous permettra de souffler et d’oublier votre douleur pendant un moment, et instantanément (ce que nous voulons tous).

Mais n’oubliez pas que la douleur ne part jamais définitivement avec une chaufferette (ça la rend juste plus supportable).

Les raisons des douleurs abdominales, intestinales et des gazs excessifs sont souvent internes et tant qu’elles ne sont pas traitées, la douleur reviendra toujours.

La chaleur vous fera du bien et calmera votre estomac, vos muscles abdominaux et vous aurez ainsi une réduction de vos gazs et de votre douleur.

Vous n’avez qu’à simplement placer une chaufferette sur la zone qui vous fait souffrir, et vous verrez vite la douleur partir – il est recommandé d’utiliser cette méthode jusqu’à ce que vous ne ressentiez plus la douleur.

Bien sûr, c’est mieux d’allier la méthode de la chaufferette avec d’autres mesures (celles mentionnées précédemment par exemple). Gardez toujours une chaufferette près de vous.

Vinaigre de cidre

Ce n’est pas la première fois que le vinaigre de cidre fait ses preuves. Pour combattre l’acné, ou nettoyer tout type de surface, le vinaigre de cidre a déjà prouvé ses avantages, que ce soit dans le domaine de la beauté, de l’hygiène ou de la santé.

Le vinaigre de cidre contient tout un tas de nutriments qui améliorent la santé, comme le potassium, l’acide acétique ou la pectine. Le vinaigre de cidre le plus efficace est celui qu’on trouve sous sa forme la plus pure et organique (Bragg est une marque connue).


Braggs – Vinaigre de cidre organique – 20,99 euros

Le vinaigre de cidre fonctionne bien pour les problèmes digestifs car sa forme organique contient beaucoup d’enzymes qui n’ont pas été filtrées. Ces enzymes aident à libérer les gazs et à combattre d’autres problèmes digestifs.

Si les douleurs que vous ressentez sont dues à une indigestion, prenez un verre d’eau mélangé à une cuillère à café de vinaigre de cidre. Le vinaigre aidera à une meilleure digestion. Il vous aidera aussi à empêcher une éventuelle constipation (qui est souvent la cause de gazs et de douleurs).

En plus, ce remède vous aidera à réduire les sensations de ballonnements qui accentuent les gazs, le ballonnement, l’inconfort.

Le vinaigre de cidre a un goût : vous pouvez le mélanger à de l’eau si vous le supportez. Si en revanche vous ne le supportez pas (ou l’odeur), ajoutez un peu de miel pour le rendre plus supportable.

Gardez à l’esprit que le vinaigre de cidre vous offre un soulagement rapide des gazs causés par l’indigestion (si l’indigestion n’est pas la cause de vos douleurs, cela ne marchera pas ou pas beaucoup).

En conclusion, faire face aux gazs et aux douleurs ne devrait pas se faire uniquement via des médicaments.

Beaucoup de remèdes maisons fonctionnent aussi bien et aussi vite que les antiacides. Le fenouil par exemple ne prend que 20 minutes pour soulager vos douleurs !

Quand vous sentez les symptômes et les douleurs apparaître, essayez de faire un tour dans votre cuisine et cherchez les remèdes que nous venons de voir ensemble pour vous soulager. Si aucun ne parvient à vous soulager, il serait peut-être préférable de consulter un médecin.

Et si vous avez apprécié notre guide, découvrez nos conseils pour soigner votre acné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.